Malakoff Humanis lance une offre Maladies redoutées

Paris, France, 30 mars 2021

Malakoff Humanis lance une offre Maladies redoutées

11,4 millions de personnes affiliées au régime général de l'Assurance Maladie bénéficient du dispositif des affections de longue durée (ALD)[1], un chiffre qui a pratiquement doublé en 20 ans. 70% des salariés du secteur privé atteints de maladie grave ou chronique déclarent que cette situation a un impact sur leur vie professionnelle[2]. Cette tendance, liée notamment au vieillissement de la population, à l’allongement de la vie professionnelle, et à l’évolution des modes de vie, devrait se poursuivre.

Pour accompagner les personnes atteintes des maladies graves, ou maladies redoutées[3], Malakoff Humanis se mobilise depuis plusieurs années auprès des entreprises et des salariés à travers des services d’assistance et des aides financières. Aujourd’hui, alors que la lutte contre la Covid-19 mobilise depuis un an toute l’attention, au détriment parfois des autres pathologies à risque, le Groupe va plus loin et lance une offre complète Maladies redoutées. Cette offre intègre des services d’accompagnement tout au long de la maladie et des garanties financières spécifiques. Elle s’inscrit dans une mobilisation plus globale du Groupe, également très investi sur ces problématiques à travers ses engagements sociaux et sociétaux[4], et notamment sur l’accompagnement des personnes atteintes d’un cancer.

 

Maladies redoutées : les oubliées de la crise ?

Rendez-vous médicaux reportés, déprogrammation des hospitalisations face à l’augmentation des patients atteints de la Covid …, depuis un an, la crise sanitaire a un impact majeur sur le dépistage et le traitement des pathologies graves ou chroniques. Selon une étude de Malakoff Humanis, menée en avril 2020 auprès des salariés du secteur privé, 34% des personnes interrogées déclaraient avoir renoncé à au moins un soin durant le confinement. Parmi les soins reportés, 10% concernaient des hospitalisations, et 27% un suivi médical régulier (médecin généraliste ou spécialiste)[5] pouvant générer d’importants retards en matière de dépistage et de prise en charge. A titre d’exemple, il y aurait eu environ 30 000 cancers non détectés en France en 2020 en raison des bouleversements liés à la Covid-19.

Un accompagnement personnalisé, du diagnostic au retour en entreprise

Pour permettre aux entreprises d’accompagner leurs salariés atteints de maladies graves, Malakoff Humanis a conçu une offre spécifique proposant un accompagnement tout au long de la maladie, de l’annonce du diagnostic au retour en entreprise. Une ligne dédiée et une équipe de conseillers spécialisés sont mises à disposition des assurés et proposent :

  • Des informations sur les facteurs de risque et la manière de mieux les maîtriser ;
  • Une orientation vers des dépistages ou des établissements de santé ;
  • Une aide à la réalisation des démarches administratives et sociales ;
  • Une orientation vers des associations référencées ou des prestataires spécialisés ;
  • Un service d’assistance psychologique destiné au patient ou à ses proches ;
  • Un accompagnement à la reprise de son activité professionnelle.

 

Les garanties proposées dans l’offre Maladies redoutées comprennent :

  • Le versement d’un capital : trois niveaux de couverture sont proposés (4 000 €, 8 000 € ou 12 000 €) que le salarié perçoit en une fois, lorsque la maladie est déclarée, et dont il peut disposer librement.
  • Un accompagnement personnalisé à travers un soutien psychologique dans la durée, et la mise en œuvre de prestations d’assistance d’un montant de 1 000 € sur deux ans ; il s’agit d’organiser les services les mieux adaptés à chaque situation (aide à domicile, garde d’enfants, aide à l’aménagement du domicile, accompagnement nutritionnel, transport adapté, portage de médicaments, prestations de bien-être, coiffure).
  • La prise en charge d’une activité sportive, dans le cadre du sport sur ordonnance, adaptée à la pathologie, à hauteur de 500 €, sur prescription médicale.

L’offre Maladies redoutées de Malakoff Humanis couvre 8 pathologies : l’accident vasculaire cérébral (AVC), la maladie d’Alzheimer, le cancer, l’infarctus du myocarde, l’insuffisance rénale terminale, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaque invalidante, et le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

 

 

[1] Assurance Maladie : Données relatives à l'ensemble des bénéficiaires du dispositif des ALD une année donnée, 2019

[2] Malakoff Humanis : Baromètre Santé et qualité de vie au travail 2020

[3] AVC, Alzheimer, cancer, Parkinson, sclérose en plaque invalidante, SIDA …

[4] Grâce à son modèle redistributif, Malakoff Humanis consacre chaque année près de 160 millions d’euros pour accompagner les personnes en situation de fragilités, soutenir l’innovation sociale, soutenir des actions de sensibilisation et de mécénat, investir dans la recherche, des start-ups et des projets associatifs autour de quatre engagements : le cancer, le handicap, les salariés aidants et le bien vieillir.

[5] Etude de perception Ifop pour Malakoff Humanis, réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 2970 salariés d’entreprises du secteur privé – Recueil par internet, 6 au 20 mai 2020.

Fichier attaché

Contact Presse